Recettes provençale

 

  • La maison des hautures fait ses crêpe.

    Pâte à crêpe très simple

     

    1. INGRÉDIENTS

      • 1/2 l de lait
      • 3 oeufs
      • 250 g de farine
      • 2 c. à soupe d'huile
      • 1 pincée de sel
      • 1 ou 2 c. à soupe d'eau

      PRÉPARATION

      ÉTAPE 1Mettez la farine dans un grand saladier ou cul de poule. Faites un puits, et cassez-y les oeufs entiers.

      ÉTAPE 2Ajoutez l'huile, le sel et un peu de lait. Travaillez énergiquement la pâte avec une cuillère (en bois, de préférence), pour la rendre légère.

      ÉTAPE 3Mouillez progressivement avec le lait, jusqu'à ce que la pâte devienne homogène

      ÉTAPE 4Vous pouvez alors ajouter de l'extrait de fleur d'oranger, un peu de jus de citron, de la vanille, etc.

      ÉTAPE 5Ajoutez ensuite 1 à 2 c. à soupe d'eau.

      ÉTAPE 6Laissez reposer la pâte à crêpes simple et rapide à faire pendant 1 heure au moins, recouverte d'une serviette ou d'un chiffon propre.

       

      ÉTAPE 7Versez une louche de pâte dans la poêle, et laissez cuire 3 min chaque crêpe.

       

  • COURONNE DES ROIS PROVENCALE VUE PAR LA MAISON DES HAUTURES

    couronne provençale aux fruits confits pour tirer les Rois

     

    Résultat de recherche d'images pour "couronne des rois"

    L’Epiphanie est l’occasion pour les Provençaux de confectionner une couronne de pain délicieusement brioché, parfumée d’eau de fleur d’oranger et sertie de fruits confits (d’Apt, évidemment). L’apparition des Rois Mages devant le petit Jésus revêt traditionnellement une grande importance en Provence : elle symbolise en effet la soumission des pouvoirs et des hommes à l’enfant Jésus.

    Roi mage: santon provençalGaspard, le premier Roi, représente l’Afrique : il incarne la jeunesse et offre l’encens réservé à Dieu. Le deuxième Roi est Balthazar, qui représente l’Orient : il offre l’or réservé aux rois et incarne l’âge mur. Melchior est le troisième Roi Mage : il vient d’Occident. Vêtu de bleu, il symbolise la vieillesse et vient offrir la myrrhe, réservée au peuple.

    La « fève » d’autrefois a cédé la place à des figurines en plastique de formes et de goûts variés, mais le bonheur des enfants est toujours le même ! Le plus jeune de la famille se cache sous la table tandis que l’aîné de la maisonnée coupe les parts. Puis vient la question rituelle: « à qui la part ? ». Le hasard s’exprime par la voix de l’enfant innocent qui désigne ainsi l’heureux attributaire de la fève.

    Je tiens cette recette de mon grand-père qui confectionnait la « couronne » chaque année pour le repas de famille le plus proche de la fête des rois. Il la tenait lui-même d’un ami pâtissier provençal.

    La recette traditionnelle de la couronne est réalisée à partir de fruits confits variés : cerise, rhubarbe, melon, abricot, orange…. A la maison, nous avons toujours eu une préférence pour les agrumes confits : c’est pourquoi je n’utilise que des oranges et des clémentines confites, à la seule exception de la cerise et de son joli rouge vif .

    Lire la suite

  • 15 ENTRÉES DE NOËL INCONTOURNABLES FACONS LA MAISON DES HAUTURES

    Pour vous, un Noël sans entrée, c’est poignarder gaiement les traditions les mieux ancrées. Pas question d’en déroger, les classiques sont là pour assurer ! Question de principe, question de logique, si les incontournables de l’entrée le sont devenus, c’est qu’ils ont fait leurs preuves : rien de meilleur que les anciens pour entamer les festivités. Bonne nouvelle, le repas leur donne raison, les champions de Noël ont la vie belle et les gourmets tradi vont déguster !

    Lire la suite

  • Menu de jour de l'an proposé par la maison des hautures

    Menu de fête

    En période de fêtes, pas question de sortir les plats tout préparés ou les boites de conserves. En effet, c'est l'occasion de réaliser des plats savoureux et originaux qui régaleront vos convives. Pour vous aider dans la réalisation de vos menus de fête, la maison des hautures  vous propose sa sélection de recettes.
     

    Lire la suite

  • La tapenade pour vos apéros, un régal !!!

    grédients pour 4 personnes
     
    • 200 g d'olives vertes dénoyautées
    • 100 g de filets d'anchois à l'huile égouttés  
    • 15 cl d'huile d'olive
    • 3 gousses d'ail 
    • 2 cuil. à soupe de câpres égouttées
    • poivre.
     
    Légumes primeurs croquants et fondants, aux fleurs d’herbes
    Léo le lapin de Pâques avec Arnaud Lahrer, ép. 01 : la mise au point du chocolat
    Etapes de préparation
     
    1 Mixez finement les olives avec les filets d'anchois, les gousses d'ail épluchées et les câpres. 
     
    2 Ajoutez l'huile d'olive en filet tout en fouettant et ajoutez du poivre. 
    3 Mélangez et gardez au frais jusqu'au moment de servir.
    Telechargement 3 1
    Astuces et conseils pour Tapenade
     
    Servez avec des tranches de pain grillés.

    __________________________________________________________________________________________________________________________________________

  • Vivre en Provence, la fougasse aux oignons.



    Temps de préparation : 20 minutes
    Temps de cuisson : 30 minutes
     
    Ingrédients (pour 6 personnes) :
    - 400 g de pâte à pain
    - 5 gros oignons
    - 2 gousses d'ail
    - 5 cuillères à soupe d'huile d'olive
    - 1/2 verre de lait (soit 10 cl environ)
    - sel et poivre du moulin
     
    Fougasse
     
    Préparation de la recette :
     
    Mélangez une cuillerée d'huile d'olive à la pâte à pain et pétrissez-la pendant 1 mn à la main. Laissez reposer la pâte 10 mn.
    Préchauffez le four à thermostat 8 (240°C). Ecrasez l'ail. Emincez finement les oignons.
    Faites chauffer trois cuillères d'huile d'olive dans une cocotte. Ajoutez-y le lait, l'ail émincé et les oignons. Salez et poivrez puis faites-les fondre sans les laisser colorer 10 mn à feu doux.
    Huilez légèrement une plaque à pâtisserie. Partagez la pâte en deux puis étalez les deux parties en forme de rectangle. Déposez chaque rectangle de pâte sur la plaque huilée, puis badigeonnez-les d'une cuillerée d'huile d'olive.
    Recouvrez les rectangles de pâte avec la fondue d'oignons. Glissez les fougasses au four et laissez cuire 20 mn.
    Découpez-les en parts et servez aussitôt.
    Remarques :Parsemez les oignons de fleur de thym juste avant d'enfourner les fougasses.Images 2 2

    ___________________________________________________________________________________________________________________________________________

  • pour vos apéros, pourquoi pas une pizza roulé!!

    2 tranches de jambon
    Quelques feuilles de basilic
    50g de parmesan
    100g de gruyère râpée
    1 pot de sauce tomate
    1 pâte à pizza
    combi-vapeur. Depuis ce jour, il maintient son rôle de leader.Telechargement 7
     
    PRÉPARATION
     Lire la recette
    ÉTAPE 1 :
    Commencez tout d'abord par étalez la sauce tomate sur la pâte uniformément. Taillez ensuite le jambon en dés et disposez-le sur la pâte. Ajoutez ensuite le feuilles de basilic, le parmesan et le gruyère râpé. 
    ÉTAPE 2 :
    Roulez la pâte en serrant à la base puis taillez des tronçons de 2 cm de largeur. Enfournez dans un four à 200°c, 8 à 10minTelechargement 1 2.Images 1 1
     

    __________________________________________________________________________________________________________________________________________

  • la pissaladière, incontournable en provence

    Ingrédient pour 6 personnes

    - 1 pâte à pizza prête à dérouler
    - 1 kg d'oignons
    -  Anchois à l'huile
    -  Olives noires
    - 1 cuillère à soupe de sucre en poudre
    - Herbes de provence
    - Poivre, sel, huile d'olive

    Préparation : 30 min
    Cuisson : 45 min
    Difficulté : facile


    1. Eplucher et couper les oignons en lamelles.

    2. Dans une cocotte ou une grande poële faire chauffer de l'huile d'olive. Dès qu'elle "chante" y mettre les oignons, le sel, le poivre, le sucre et les herbes de provence afin de faire caraméliser les oignons.

    3. Dérouler la pâte. Huiler la plaque du four ou mettre du papier cuisson, y disposer la pâte. Faire des trous à la fourchette.

    4.  Répartir les oignons sur la pâte. Disposer les anchois et les olives.

    5. Faire préchauffer le four à 200°C. Enfourner environ 20 min. La pâte doit montée et être dorée. Laisser refroidir.Article78 1grd 1Pissaladiere nicoise 104230


    __________________________________________________________________________________________________________________________________________

  • Le Poulet aux écrevisses de la maison des hautures

    La recette du poulet aux écrevisses de Julie Andrieu

    Poulet aux écrevisses

    • 28 mai 2013
    • Type de plat : Plat
    • Difficulté : Facile
    • Temps de préparation : 
    • Temps de cuisson : 
    • Pour : 6 personnes
    • Prix : Moyen

    Ingrédients :

    • beau poulet de 1,8 kg coupé en 12 morceaux
    • 21 écrevisses
    • échalotes
    • carotte
    • blanc de poireau
    • bouquet de persil
    • gousse d’ail
    • cuil. à soupe d’huile de tournesol
    • eau-de-vie de prune, de poire ou cognac
    • 75 cl de vin blanc sec (type sauvignon)
    • boîte de 140 g de concentré de tomates
    • 250 g de crème liquide
    • brins de thym
    • feuille de laurier
    • pincée de piment de Cayenne
    • cuil. à café de sel, poivre du moulin

    Préparation :

    Dans une grande cocotte en fonte, faites revenir les morceaux de poulet à feu moyen avec 2 cuil. à soupe d’huile, sans les laisser colorer ni devenir croustillants. 
    Pendant ce temps, ôtez les intestins des écrevisses, situés juste au-dessus de leur queue, en tirant dessus. 
    Ajoutez 3 écrevisses dans la cocotte du poulet, couvrez et haussez le feu. 
    Laissez cuire 15 min. 
    Mixez la carotte pelée avec le 1/2 blanc de poireau.
    Epluchez les échalotes et l’ail, et rincez le persil. 
    Hachez-les longuement. 
    Chauffez le reste d’huile dans une grande poêle, cuisez les écrevisses sur feu vif, à couvert, de 5 à 7 min en remuant. 
    Versez l’eau-de-vie et flambez. 
    Recouvrez le poulet avec le hachis de légumes, ajoutez les écrevisses, puis le vin dans lequel vous aurez dilué le concentré de tomates. Ajoutez le thym et le laurier, puis le hachis ail-échalotes-persil et le piment de Cayenne. 
    Salez, poivrez, mélangez, puis couvrez. 
    Laissez cuire 30 min à feu assez vif. 
    Ajoutez la crème, rectifiez l’assaisonnement et laissez mijoter encore 10 min. 
    Servez avec du riz.


    __________________________________________________________________________________________________________________________________________

  • Tarte Fine de Rouget, vacances en provence

    Ingrédients pour 4 personnes
     
    - 4 rougets
    - 1 fenouils bulbe
    - 1 poivron vert
    - 1 poivron rouge
    - 1 poivron jaune
    - Basilic
    - Huile d'olive
    - Quelques feuilles de roquette
    - 1 gousse d'ail
    - 1 pâtes feuilletée prête à dérouler
    ou
    Pâte feuilletée
    - 500 g de farine
    - 10 g de sel
    - 250 g d'eau
    - 350 g de beurre
    Préparation : 30 minutes
    Cuisson :30 minutes
    Difficulté : facile
     
     
    1 - Habiller les rougets et fileter puis réserver.
    2 - Dans un sautoir faites compoter dans l'huile d'olive le fenouil et les poivrons et l'ail (préalablement émincés finement) jusqu'á ce que le fenouil devienne fondant.
    3 - Abaisser la pâte feuilletée puis faites un cercle assez grand pour que l'on puisse y déposer 2 filets de rouget.
    4 - Disposer sur la pâte feuilletée une grosse cuillère de la compotée de fenouil et poivron.
    5 - Mettez au four pendant environ 12 minutes à 200 degrés. Pendant ce temps faites saisir à la poêle le filet de rouget. Puis disposez les sur la pâte et continuer la cuisson pendant 5 minutes.
    6 - Dans l'assiette, disposez la tarte au milieu de quelques feuilles de roquette et le basilic en pistou.
    Article81 1grd

    __________________________________________________________________________________________________________________________________________

  • Mille-Feuilles d'Agneau aux senteurs de Provence

    Ingrédients pour 6 personnes

    - 600g de viande d'agneau désossée, dénervée (épaule ou gigot)
    - 100g de farine de pois chiche 
    - 2 belles tomates 
    - 50g de roquette 
    - Quelques feuilles de menthe fraîche et de coriandre
    - 50g de tapenade
    - 100g de mayonnaise P

    Préparation : 1h
    Cuisson : 3mn 
    Difficulté : moyenne

    1 - Avec le gras et quelques bouts d'agneau faire un fond brun et laisser réduire. 
    2 - Hacher au hachoir la viande d'agneau et la mettre à mariner avec la menthe fraîche et la coriandre, huile d'olive, sel et poivre. 
    3 - Avec la farine de pois chiche faire une galette de panisse d'un centimètre d'épaisseur puis lorsqu'elle est froide découper des cercles de 10 cm de diamètre. 
    4 - Mélanger la tapenade et la mayonnaise.
    5 - Monder (enlever la peau) et épépiner les tomates, les couper en quartier et les faire confire dans de l'huile d'olive, ail et persil. 
    6 - Former des burgers avec la viande d'agneau d'environ 150g. Les poêler à votre convenance avec les galettes de panisse 1 mn de chaque côté.
    7 - Dresser chaque assiette comme suit : poser une galette de panisse dans le fond de l'assiette. Badigeonner de tapenade, puis poser le burger, la sauce mayo-tapenade ajouter 2 quartiers de tomate confite puis un peu de mesclun arroser de fond de veau et enfin finir par l'autre galette de panisse.

     

    Article82 1grd

  • La maison des hautures fait sa ratatouille

    La ratatouille c'est un peu comme la pizza en Italie chaque famille a sa recette et est persuadée de détenir la vraie recette...Voici donc la vraie ratatouille donc ma recette familiale (celle de ma grand-mère en fait)

     

    Ingrédients :

    4 oignons

    6 belles tomates rouges

    4 courgettes longues vertes (ou vertes et jaunes)

    2 aubergines

    2 ou 3 poivrons de couleurs différentes

    des olives noires

    2 gousses d'ail au moins

    Bouquet garni, sel, poivre

    Huile d'olive

     

    P1010466.JPG

     

     

     

     

     

     

     

    Laver tous les légumes les égoutter, ne pas les éplucher (donc choisir des légumes BIO ou ceux du jardin !). Les légumes non épluchés  ne s'écraseront pas à la cuisson !

    Certaines personnes aiment éplucher les tomates (il faut dans ce cas les plonger dans l'eau bouillante)...mais dans les campagnes de Provence on ne prenait pas cette peine !

    Dans une cocotte en fonte, faire revenir les oignons émincés dans deux cuillères à soupe d'huile d'olive jusqu'à ce qu'ils deviennent légèrement dorés.

    Pendant ce temps découper les tomates. Ne pas lever les graines car c'est  dans la pulpe qui les entoure qu'il y a tout le jus et tous les arômes ainsi que les vitamines des tomates !!

    Laisser revenir quelques instants.

    Ajouter alors les courgettes coupées en 2 ou  4 dans le sens de la longueur (selon leur grosseur) puis en petits tronçons de 1 cm environ.

     

    P1010468.JPG

    Bien mélanger et faire revenir un moment l'ensemble. La préparation commence à rendre un peu de jus...

     

    P1010469a.JPG

     

     Ajouter ensuite les aubergines détaillées aussi en dés...

     

    P1010470a.JPG

     

    Puis les poivrons épépinés et taillés en lamelles...

     

    P1010471.JPG 

     

     Bien mélanger mais délicatement pour ne pas écraser les légumes !

     

    P1010474.aJPG.jpg

     

    Ajouter sel, poivre, bouquet garni (laurierthym en particulier) et laisser mijoter dans la cocotte couverte (en remuant de temps en temps) pendant environ 30 minutes. Ajouter alors des olives noires et laisser cuire encore 10 minutes tout doux...

    Servir en n'oubliant pas le filet d'huile d'olive cru et si vous aimez un peu de basilic haché !

     

    La ratatouille peut se manger froide, tiède ou chaude. Elle accompagne aussi bien les viandes que les poissons mais peut aussi se servir avec une omelette ou un simple plat de pâtes ou de riz.

     

    La plupart des ingrédients qui la composent ne sont pas originaires du bassin méditerranéen. C'est un plat apparu récemment dans la cuisine du sud !

     

    Le mot ratatouille vient de touiller (= mélanger, brasser) et de rata (= ragoût).

     

    En effet le secret de la ratatouille c'est le mélange des saveurs et le mijotage tout doux.

     

    Variantes

     

    Récemment on a vu apparaître dans les restaurants puis chez les particulier, une ratatouille plus raffinée en ce sens que les différents ingrédients sont revenus séparément puis mélangés ensemble à la fin.

     

    Pourquoi pas ?! Cela donne un plat plus goûteux et plus riche en graisse car l'aubergine ainsi cuisinée pompe beaucoup plus d'huile même si on  a pris soin de la faire dégorger au préalable. Cela m'arrive de la faire ainsi lors d'un repas de fête par exemple.

     

    On peut aussi faire cuire tous les ingrédients à la vapeur douce. Lorsque les aubergines sont bien tendres, verser les légumes dans un saladier, saler poivrer, ajouter huile d'olive et basilic haché puis couvrir...les légumes rendent leur jus et les saveurs se mélangent et vous obtenez un plat très sain, digeste et savoureux, idéal si vous êtes au régime...

     

    Si vous avez des restes de ratatouille...étaler sur une pâte à pizza et passer au four...Servir avec une salade verte aux oeufs durs. C'est délicieux ! Et les enfants et ados en raffolent...voilà une méthode originale pour leur faire aimer les légumes et proposer un repas du soir d'été léger, pas cher et savoureux. Terminer par un laitage (yaourt, fromages de chèvre...) et des pêches ou des abricots pochés et sucrés au miel...et voilà un repas complet ! 

     

    Remarques

     

    La ratatouille se congèle très bien et se retrouve avec bonheur lors des repas d'hiver pour accompagner une céréale (riz complet,...). Pour réussir la congélation cuisiner un grand plat de ratatouille exprêt au lieu de congeler les restes. Vous la ferez cuire moins longtemps et le résultat sera plus agréable et les légumes plus fermes lors de la décongélation.

     

    Le meilleur moment pour cuisiner la ratatouille est juillet-aôut. Ensuite les aubergines deviennent plus piquantes et amères (à cause des graines).

     

    Il ne faut pas oublier que la ratatouille était cuisinée dans les campagnes où il y avait pléthore de légumes au jardin durant l'été. Les travaux des champs occupaient toute la maisonnée au dehors et c'était souvent un plat qui mijotait tout le matin sur le vieux poêle à bois en fonte...

     

  • La paëlla provençale de la maison des hautures

    LA PAËLLA PROVENÇALE

     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Le : 06/08/2013 10:56:51

    Temps de préparation : 10 mn
    Temps de cuisson : 30 mn
    Nombre de personnes : 8

    Ingrédients :
    1 pot de ratatouille 600g 
    300g de riz long (l’équivalent d’un bol)
    4 tranches de jambon cru coupées en morceaux
    chorizo en tranches fines
    12 à 16 gambas
    quartiers de citron en accompagnement

    Recette :
    Dans une sauteuse, faire rissoler pendant une minute les tranches de chorizo, le jambon cru, réserver. Faire rissoler les gambas jusqu’à cuisson complète (environ 5 minutes), réserver. Garder le jus des cuissons au fond de la sauteuse, y verser le riz et le faire dorer pendant une minute. Ajouter l’eau (2 volumes d’eau pour un volume de riz) et laisser réduire pendant 11 minutes environ. Quand le riz est cuit, ajoutez la ratatouille Jean Martin, le chorizo, le jambon et les gambas. Saler selon votre goût.
    Servir avec un quartier de citron.

    Bon appetit

  • la vrais recette de la soupe au pistou

    Préparation de la recette:

    Laver tous les haricots, équeuter les haricots verts, écosser les haricots blancs et rouges, puis coupez-les en morceaux. Éplucher et couper les courgettes en morceaux. Plonger les tomates dans une casserole d'eau bouillante environ 30 secondes. En retirer la peau, les épépiner et les concasser grossièrement.

    Dans une marmite, chauffez 3 à 4 l d’eau salée et portez à ébullition. Ajoutez ensuite les haricots (blancs, rouges) ainsi que les autres légumes et les pâtes. Continuer de cuire à petite ébullition pendant 1 heure environ, en remuant de temps en temps. Essayez de conserver les légumes et pâtes croquants. Réserver.


    Pour le pistou:

    Peler, épépiner et hacher finement les tomates.

    Éplucher les gousses d'ail, les hacher et les mettre dans le mortier. Effeuiller et laver les feuilles de basilic. Bien l'égoutter en le déposant sur du papier absorbant. Placer le basilic au-dessus du mortier, ajouter le sel et bien broyer le tout avec un pilon jusqu'à obtention d'une crème. Ajouter le fromage, piler, puis ajouter un peu d'huile d'olive au fur et à mesure. Réservez le mélange obtenu.

    Pilez les tomates dans le mortier, jusqu'à obtenir une purée, puis ajoutez-les au précédent mélange. Transvaser cette préparation dans une grande soupière et réserver.

    Ajouter ce pistou à la soupe, mélanger et rectifier l'assaisonnement si nécessaire.


    Servir bien chaud.

    Telechargement 2

  • Filets de rougets de roche du pays à la tapenade, pommes de terre nouvelles et rubans de courgettes.

    Ingrédients pour 4 personnes :

    - 10 rougets de roche de 120 g
    - 300 g de pommes de terre nouvelles
    - 3 courgettes de 100 g chacune
    - 200 g d’olives noires
    - 2 filets d’anchois salés
    - 2 feuilles de basilic
    - 1 gousse d’ail
    - 1 brin d’estragon
    - 1 brin de sauge
    - 1 petite botte de  ciboulette
    - ½ cuillère à soupe de vinaigre de Xérès
    - 1 dl de fond blanc
    - 1.5 dl d’huile d’olive
    - Sel et poivre

    Préparation : 1h
    Cuisson : 30 min
    Difficulté : Moyenne

    1. Ecailler et laver les rougets. Les désarêter à l'aide d'une pince à épiler.

    2. Préparer les tapenades - Dénoyauter les olives, les mettre dans le bol d'un robot avec les filets d'anchois, les feuilles de basilic, 2 pincées de sel, 6 pincées de poivre, 1dl d'huile d'olive et le vinaigre. Mixer à grande vitesse jusqu'à obtention d'une finne purée.  Réserver dans un bol.

    3. Rincer les pommes de terre. Les mettre dans un casserolle et les couvrir largement d'eau froide. Ajouter la gousse d'ail, les brins de sauge et d'estragon et 1 cuillère à soupe de gros sel. Porter à ébulition et laisser cuire à petit bouillon jusqu'à ce que la pointe d'un couteau transperce facilement les pommes de terre. Les égoutter.

    4. Rincer les courgettes et à l'aide d'un couteau économe, prélever sur les courgettes des rubans de pulpe et de peau, dans le sens de la longueur. Faire chauffez 1 cuillère à soupe d'huile d'olive dans une sauteuse de 24 cm. Ajouter la moitié du beurre, et lorsqu'il est fondu, les rubans de courgettes. Les faire très légèrement blondir à feu doux puis les cuire "al dente" en ajoutant le fonc blanc. Réserver au chaud.

    5. Faire chauffer 2 cuillères à soupe d'huile d'olive dans une poêle antiadhésive. Couper les pommes de terre en rondelles de 1/2 cm et les mettre dans la poêle pour les faire blondir avec le beurre restant. Dans une seconde poêle, faire dorer les filets de rougets côté peau, 1 min en les retournant (10 secondes) et les retirer du feu.

    6. Répartir les pommes de terre dans les assiettes, poser les filets de rougets côté chair dessus, les entourer avec les rubans de courgettes. Déposer une petite cuillèrée de tapenade sur chaque fillet de rouget, parsemer de ciboulette, napper d'huile d'olive... et servez aussitôt.

    Article71 1grd
  • Tian à la provençale à deguster avec des grillades

     
    Préchauffer le four à 150°C (Th 5)
     
    Préparation des légumes
    Laver les légumes,
    Couper les extrémités de l'aubergine et de la courgette, puis couper les en lamelles pas trop fines.
    Les faire griller dans une poêle anti-adhésive avec juste un trait d'huile d'olive à feu.
    Saler et poivrer à votre convenance.
    Couper la mozzarella en petites tranches.
    Couper les tomates de la même manière.
     
    Cuisson
    Dans un plat allant au four, mettre de la sauce tomate dans le fond, puis intercaler les tranches de légumes et de mozzarella bien serrées.
    Faire cuire le tian, une dizaine de minutes, juste pour faire fondre la mozzarella et finir la cuisson des légumes.

    Présentation
    A proposer avec des grillades
     

     

    Recette tian a la provencale 7438337

  • Salade de pâte au chèvre et poivron

    • 250 g de pâtes papillons
    • 200 g de fromages en chèvre frais
    • 3 poivrons rouges
    • 2 gousses d’ail
    • 40 g de pignons
    • 5 cuillères à soupe d'huile d’olive
    • 2 branches de basilic
    • 1 petit bouquet de persil plat
    • sel et poivre moulu
     

    Réalisation

    • Difficulté
    • Préparation
    • Cuisson
    • Temps Total
    • Facile
    • 30 mn
    • 55 mn
    • 1 h 25 mn
    • Salade de pate au chevre et poivron

    PRÉPARATION Salade de pâte au chèvre et poivron

    1Préchauffez le four à 210°C (thermostat 7).
    Rincez et épongez les poivrons, posez-les sur une grille et enfournez 45 minutes, en les retournant à mi-cuisson. Laissez-les refroidir dans le four éteint.
    Ensuite pelez-les, éliminez les côtes et les graines en les lavant. Eponger la chair sur du papier absorbant. Découpez-les en fines lanières.
    2Pelez et pressez les gousses d’ail.
    Faites blondir les pignons dans une poêle sans matière grasse, puis hachez-les grossièrement.
    Rincez le persil et le basilic, essorez-les puis ciselez-les finement.
    3Mélanger l’huile dans un bol avec les herbes ciselées, l’ail pressé, les pignons hachés, du sel et du poivre moulu. Réservez au frais.
    Coupez le fromage de chèvre en petits dés, réservez-les dans une assiette.
    4Faite cuire les pâtes à l’eau bouillante salée. Egouttez-les très soigneusement. Mettez-les dans un saladier, ajoutez la sauce et mélangez.
    5Ajoutez les lanières de poivron grillé et les cubes de fromage de chèvre.
    Dégustez tiède ou froid.
    Pour finir
    Pour une jolie présentation, vous pouvez mélanger poivron vert, rouge et jaune.
  • les herbes de provence

     

    La gastronomie Provençale

    La cuisine provençale est très colorée mais également très parfumée.
    Cuisiner à la Provençale, c’est d’abord adopter le parfum de l’huile d’olive, mais aussi les nombreux aromates comme les herbes de Provence, l’ail, les olives, le piment d’Espelette…. Les plantes aromatiques remplacent aisément le sel et donneront un parfum très particulier à tous vos plats. 

    Images 12

    La Provence bénéficie d’un climat lui permettant de cultiver les aubergines, les tomates ou encore les poivrons. Tous ces légumes sont utilisés dans de multiples recettes typiquement provençales telles que le caviar d’aubergines, la tapenade, le tian, etc.

    Les fruits confits et les confiseries à base de miel vous rappelleront la douceur de la Provence et les amateurs de sucré seront comblés : régalez-vous avec la crème de marrons de Collobrières, le nougat noir de Provence aux amandes et au miel, les calissons ou encore la tarte tropézienne.
    Depuis l’antiquité, l’olive, l’amande, l’argile sont utilisés dans les produits de soins. Aujourd’hui, grâce à la tradition respectée, vous pouvez retrouver des produits fabriqués de façon artisanale parfaits pour (re)découvrir la douceur provençale. Ces produits vous procureront une sensation de détente et de bien-être tout en vous livrant leur arôme provençal de lavande, laurier etc.

    Telechargement 6
     
     
  • l'apero en provence

    Les boissons Provençales

    En ce qui concerne les vins, au premier rang viennent, bien sûr, les côtes-du-rhône. La Provence a elle aussi ses côtes-du-rhône villages, et même quelques crus intéressants. 
    D’abord, le Chateauneuf-du-Pape, vin corsé, charpenté, au bouquet puissant et complexe, accompagnant parfaitement les viandes rouges, le gibier et les fromages à pâte fermentée. 
     

    Les Vaqueras et Gigondas produits près de Vaison-la-Romaine, sont de nobles vins rubis au fort goût de prune et de cerise qui prennent de l’ampleur en vieillissant. 
    Les amateurs de vins doux naturels craqueront pour le célèbre muscat de Beaumes-de-Venise, aromatique et fruité, produit du terroir des Dentelles de Montmirail. 
    Viennent enfin les côtes-de-Provence, connus surtout pour leur rosé. Les vins ne sont pas de grands crus mais ils sont de plus en plus remarquables et méritent vraiment d’être goutés. 

    Dans les familles provençales, depuis des générations, est fabriqué chaque hiver le vin d’oranges amères, appelé aussi “Vin Marquis”. Elaboré avec des oranges amères macérant dans du Marc de Provence, du vin, des épices et du sucre, il se sert très frais à l’apéritif.

    Le vin blanc de Cassis accompagne à merveille les poissons et la bouillabaisse. Un bon côtes-de-Provence rouge, quant à lui, s’accorde parfaitement avec pâtés et gibiers.

    Pour terminer ce petit tour des boissons typiquement provençales, voici le Pastis. Il est très courant de boire cet apéritif anisé et plus particulièrement le « pastaga » dont voici la recette :
    Mélangez environ 50 g d’anis vert, une demi-gousse de vanille, de la cannelle et 1 l. d’alcool à 90 °.
    Vous pouvez aussi varier les plaisirs en dégustant le pastis avec du sirop de menthe (un « perroquet »), avec de la grenadine (« la tomate ») ou encore avec du sirop d’orgeat (la « mauresque »).

    Images 11